RÔLES
ACTEURS
André «Dédé» Fortin
SÉBASTIEN RICARD
Mike
JOSEPH MESIANO
Pat
DIMITRI STOROGE
Nicole
BÉNÉDICTE DÉCARY
Vander
DAVID QUERTIGNIEZ
Sophie
MÉLISSA DÉSORMEAUX-POULIN
Cha Cha
CLAUDIA FERRI
Raymond, Agent de Dédé
LOUIS SAIA
Jimmy
JONATHAN CHARBONNEAU
Serge
YAN ROMPRÉ
Sélanie
MARIE-LAURENCE MOREAU
Karim Diouf
KARIM DIOUF
El Hadji Diouf
EL HADJI DIOUF
Jean
PIERRE-YVES CARDINAL
Normando Dir. de tounrée
ALEXANDRE L’HEUREUX
Éric, Ami de Dédé
MATHIEU HANDFIELD
Lise, Attachée de presse
ISABELLE BROUILLETTE
Professeur de cinéma
LUC SENAY

Réalisation et Scénario

JEAN-PHILIPPE DUVAL

Idée originale de

ROGER FRAPPIER

Producteurs (Max Films)

ROGER FRAPPIER

LUC VANDAL

Producteurs exécutifs (Zone 3)

MICHEL BISSONNETTE

ANDRÉ LARIN

VINCENT LEDUC

Distribution - Canada

TVA FILMS

Ventes internationales

MAX FILMS INTERNATIONAL

Direction de la photographie

JEAN-PIERRE TRUDEL

Direction artistique

DAVID PELLETIER

Costumes

JUDY JONKER

Distribution des rôles

LUCIE ROBITAILLE

Directrice de production

MICHÈLE ST-PIERRE

1er Assistant à la réalisation

NORMAND LABELLE

Recherche

JULIE LAFERRIÈRE

JEAN-PHILIPPE DUVAL

Preneur de son

GILLES CORBEIL

Superviseur sonore

MARCEL POTHIER

Concepteur sonore

GUY PELLETIER

Mixeur musique

LUC BOUDRIAS

Mixeur musique

FRANÇOIS ARBOUR

Réalisation des animations

JULIEN DEMERS-ARSENAULT

Studio d’animation

OTTOBLIX

Chansons originales

LES COLOCS

Orchestration et réalisation musicale

ÉLOI PAINCHAUD

avec les voix de

SÉBASTIEN RICARD

DIMITRI STOROGE

CLAUDIA FERRI

Montage

ALAIN BARIL

Photographe de plateau

PIERRE DURY

DÉDÉ À TRAVERS LES BRUMES

LONG MÉTRAGE

2009


Dans la blancheur de la campagne québécoise, à St-Étienne-de-Bolton dans l’Estrie, Dédé Fortin et ses Colocs se retirent pour composer ce qui deviendra leur plus célèbre mais aussi leur dernier album, Dehors Novembre. Durant presque un an, Dédé y compose et écrit ses chansons, oscillant entre moments de création et périodes d’angoisse plus profonde. Le chanteur y fait le bilan de sa vie et revisite certains pans de son passé qui viennent parfois le hanter, parfois l’inspirer. Articulé autour de cette double trame chronologique, où le passé et le présent du chanteur s’entrecroisent, le film nous fait assister à la fois à la naissance de cet artiste important pour la chanson québécoise, mais aussi à sa lente descente en lui-même qui le mènera à sa mort, au mois de mai de l’an 2000.